Partenaires

CNRS
Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
Ecole Centrale de Lille
Université de Lille 1
CRIStAL

« octobre 2017 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Soutenances de Thèses > FILALI Rania Linda

Soutenance de Thèse : FILALI Rania Linda

Mme FILALI Rania Linda a soutenu sa thèse, le mardi 4 juin 2013 à 10 h 45 au Grand Amphithéâtre de l’ Ecole Centrale de Lille

Titre de la thèse :

"Sur la synchronisation et le cryptage de systèmes chaotiques à temps discret utilisant les techniques d’agrégation et la représentation en flèche des matrices"

Date :

Mardi 4 juin 2013 - 10 h 45 - Grand Amphithéâtre - Ecole Centrale de Lille

Le jury de thèse est composé de :

Directeur de thèse : Pierre BORNE, Professeur, EC-Lille, Lille
Directeur de thèse : Mohamed BENREJEB, ENIT, Tunis
Rapporteur : Abdellah EL MOUDNI, UTBM
Rapporteur : Safya BELGHITH, ENIT, Tunis
Membre : Noureddine ELLOUZE, ENIT, Tunis
Membre : José RAGOT, INPL-ENSG

Résumé :

L’objectif de cette thèse était de développer une méthode de synthèse de commande par retour d’état puis par observateurs offrant des conditions de synthèse non contraignantes dans le cas de systèmes non linéaires à temps discret. Dans cette méthode, est mise en exergue l’importance du choix de la description des systèmes sur l’étendue des résultats pouvant être obtenus lorsque la méthode d’étude de la stabilité est fixée. Ainsi l’utilisation des normes vectorielles comme fonction d’agrégation et du critère pratique de Borne et Gentina pour l’étude de la stabilité, associée à la description des systèmes par des matrices caractéristiques de forme en flèche de Benrejeb, a conduit à l’élaboration de nouvelles conditions suffisantes de stabilisation de systèmes dynamiques discrets non linéaires, formulées en théorèmes et corollaires. Ces résultats obtenus, sont ensuite exploités, avec succès, pour la formulation de nouvelles conditions suffisantes de vérification des propriétés de synchronisation pour les systèmes hyperchaotiques à temps discrets. Ensuite, le cas de synthèse d’observateur est validé dans deux types de transmission chaotique.