Partenaires

CNRS
Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
Ecole Centrale de Lille
Université de Lille 1
CRIStAL

« mars 2017 »
L M M J V S D
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Pages perso > Belkacem OULD-BOUAMAMA > Projets et Recherche appliquée

Projets et Recherche appliquée

  • Projet Régional ARCir : Intégration de Modèles multiples pour la Supervision de Systèmes Non-Stationnaires (IMS_NS).
  • Projets nationaux : EDF, CEA, PSA et Sherpa Engineering
    • Modélisation par bond graph d’un générateur de vapeur (phénomènes de gonflement tassement).
    • Utilisation de l’outil bond graph pour le filtrage d’alarmes dans les centrales.
    • Modélisation et diagnostic des piles à combustible de type PEM et SOFC.
    • Bibliothèque de modèles en thermofluide.
  • Projets Européens :
    • DAMADICS HPRN-CT-2000-00110. Développement et Application des Méthodes de Diagnostic des Actionneurs dans les Systèmes Industriels de Commande. Application à une sucrerie en Pologne.
    • CHEM G1RD-CT-2001-00466. Conception d’un système de supervision des processus chimiques et pétrochimiques : application à des procédés réels nationaux et européens (Cracking catalytique, Production de l’Urée, Centrale thermique,…)
    • InTraDE project. Intelligent Transportation for Dynamic Environment.
    • Train de Véhicules Intelligents

    • Projets Régionaux. Actions de Recherche Concertées d’initiative régionale (ARCir). Intégration de modèles multiples pour la supervision de systèmes non-stationnaires (IMS-NS).
    • Diagnostic des moteurs à Hydrogéne (HEET).
  • Logiciel (Software) »Model Builder : logiciel de génération de modèles et d’algorithmes de surveillance. Les fonctionnalités du système développé peuvent être résumées comme suit. : Sur la base du Plan d’Instrumentation Détaillé, le modèle architectural est réalisé en connectant les différents composants en respectant des règles de connections basées sur une approche fonctionnelle. La base de données contient trois classes : classe de processus (formée sous forme de composant générique vanne, conduite, chaudière etc..), classe de contrôleurs (régulateur PID, tout ou rien, ..) et une classe de capteurs (détecteurs d’effort, i.e. température, pression,..et détecteurs de flux (débit)). Le modèle dynamique (sous forme d’équations d’état modélisant l’énergie thermique et hydraulique) ainsi que les indicateurs de fautes (Relations de Redondance Analytiques) sont alors générés sous forme symbolique ou XML. L’analyse structurelle du modèle global permet alors d’obtenir la surveillabilité du processus sur la base de l’instrumentation utilisée. Ceci permet alors à l’opérateur d’une façon graphique de placer convenablement les capteurs pour satisfaire le cahier des charges fixés. Les Indicateurs de fautes ainsi générés peuvent être simulés puis implémentés en temps réel pour la surveillance du système.